Chaussures de sécurité : comment bien les choisir ?

Chaussures de sécurité

Publié le : 28 avril 20225 mins de lecture

Accessoires importants pour assurer la protection du pied, les chaussures de sécurité possèdent différentes caractéristiques. Elles peuvent avoir des semelles antidérapantes, anti-écrasement, anti-perforation etc. Il faut comprendre qu’il en existe aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Choisissez une chaussure de sécurité en fonction des risques du métier

Selon les besoins, une chaussure de sécurite peut vous garantir une protection contre la perforation, l’écrasement, les risques thermiques et/ou chimiques, biologiques ou mécaniques. Il faut comprendre que l’ergonomie des chaussures de sécurité varie aussi en fonction des différentes situations à risque pendant le travail. Les chaussures de sécurité sont déclinées en plusieurs modèles. Chaque modèle dispose d’une protection spécifique relative aux fonctions de l’opérateur. Ce dernier peut être un charpentier, un menuisier, un maçon, un serrurier, un soudeur, un conducteur d’engin ou encore un employé de laboratoire. D’un secteur à l’autre, l’opérateur peut choisir de porter des bottes de sécurité, des sabots de sécurité, des sur-chaussures ou tout simplement des chaussures de sécurité. Vous devez aussi comprendre que les chaussures de sécurité figurent parmi les équipements de protection individuelle essentiels, et sont ainsi régies par la législation du travail. Pour en choisir un modèle, l’opérateur doit prendre en compte les conditions climatiques du travail, la mobilité, le confort et la respirabilité de la chaussure de sécurité. Sur des sites spécialisés, vous pouvez rencontrer différents types de chaussures de sécurité de marque renommée en fonction de vos besoins, vous n’avez qu’à voir le site de la marque pour découvrir l’étendu des modèles.

Les différentes normes qui régissent les chaussures de sécurité

Des normes sont établies pour chaque type de chaussures de sécurité. Bien évidemment, comme tout vêtement professionnel, les normes assurent la qualité du produit. Par conséquent, lorsqu’il sera temps de choisir vos chaussures de sécurité, vous devrez vous référez aux normes de sécurité et les préconisations de la loi du travail. Il est important de noter que la norme sur les chaussures de sécurité est la catégorie EN 345 qui est déclinée en trois degrés de protection. Vous avez la norme EN 345 S1 qui rassemble les chaussures de sécurité en cuir et toutes matières qui ne sont pas des polymères ou du caoutchouc. Elles sont dotées d’embouts qui assurent la protection de vos pieds à un choc de 200 joules. Puis, vous avez la norme EN 345 S2 qui reprend des normes S1 en plus d’une tige résistant à l’absorption d’eau et résistant à la pénétration. Les chaussures polymères sont dans la catégorie S4 mais suivent les mêmes normes que les chaussures S2. Ensuite, vous avez la norme En 345 S3 qui possède dispose des normes fondamentales des normes S2 et possède en plus des semelles à crampons et anti-perforations. Hormis la norme EN 345, les chaussures de sécurité sont également soumises à la norme XPS 73-012 qui exige une résistance au glissement sur des sols gras industriels et des sols lisses.

Comment choisir les meilleures chaussures de sécurité

Les chaussures de sécurité sont des tenues de travail qui méritent que vous vous posiez les bonnes questions pour les choisir. Vous devez d’abord identifier leur utilisation, le niveau de confort, les normes qui attestent les exigences et les différents critères. Bien évidemment, vous ne devez pas omettre les obligations imposées par la loi du travail. Toutefois, les critères principaux pour choisir une chausse de sécurité sont le confort et la sécurité. Pour ce faire, priorisez les semelles matelassées. Des semelles qui peuvent suivre la morphologie de votre pied pour assurer un confort considérable. Vous ne devez pas oublier que vous allez porter ces chaussures quasiment tous les jours et pendant toutes vos activités. Pensez aussi à opter pour le choix des semelles respirantes qui peuvent être à la fois antimycosiques. Pour les femmes, les chaussures de sécurité sont moins larges et plus légères. Elles sont mieux adaptées à l’anatomie des pieds.